Le personnage de la libelle sur les sites internet et les authentiques médias sera traité “comme assiduité”, a fixé lundi le mandataire de la Bien-jugé Abdelatif Wahbi, soulignant que “la tenue et la vie intestine des public sont sacrées et inviolables”.

Pendant sa bulle à une peine à la Enveloppe des représentants sur le “personnage de la libelle électronique au Maroc”, donnée par le Escouade citoyen des indépendants, Wahbi a noté que la Escorte de révocation a brisé un rémission la semaine dernière, qu’il considère puisque “une temps importante monsieur”, expliquant que ce qui est publié sur les réseaux sociaux, ne relève pas des prérogatives du Lexique de l’impression et de l’tirage, purement du Lexique pénal.

Le mandataire a pareillement estimé que cette charte “incitera le magistrat à malmener la loi pénale sur les réseaux sociaux”, notant que le esquisse de loi pénale, qui sera rapidement incliné au codificateur, contient des convention qui “intensifient la condamnation”. vers les atteintes à la nationalisme intime ».

Le mandataire a pareillement appelé que le Maroc a signé l’cycle dernière la Location de Budapest sur la mêlée vers la cybercriminalité, qui est contraignante.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}